Planifié ical Google outlook Événement Connecting Pro People Historique Présentiel Regards Croisés

ET SI NOUS PARLIONS STRATEGIE ENERGETIQUE ?

UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES - REGARDS CROISÉS

 

Introduction

On s’aperçoit depuis plusieurs mois que les Français ne bénéficient plus de l’avantage de la France en matière de nucléaire, ce qui n’est pas acceptable.

Au prix de l’énergie aujourd’hui, il est difficile pour les industriels de dégager des bénéfices, les dérèglements des prix actuels de l’électricité apportent de l’incertitude.

Les prix de l’énergie augmentent depuis déjà plusieurs années.  En 2022 le conflit entre la Russie et l’Ukraine et les sanctions décidées à l’encontre de la Russie ont accéléré la montée des prix puisqu’une bonne partie de l’Europe s’alimentait à partir de la Russie, pour le gaz, le pétrole, les produits pétroliers sans oublier le charbon.

Si nous souhaitons réindustrialiser l’Europe, il nous faut une énergie abondante, bon marché et décarbonée. Notre préoccupation actuelle est de développer l’innovation, mais celle-ci ne pourra pas se faire sans l’industrie d’aujourd’hui il est donc important d’arriver à maintenir le tissu industriel français mis à mal depuis des années et qui subit aujourd’hui les coûts de l’énergie.

Beaucoup de bureaucratie freine le développement industriel, l’idée que l’on pouvait faire « de l’industrie sans usines » est toujours présente, c’est pourquoi il faut que tout le monde s’engage dans le développement de notre industrie, avec la volonté de réussir.

Est-ce que notre énergie électrique peut redevenir abondante et bon marché si on prend les bonnes décisions aujourd’hui ?

Comment décliner une politique souveraine ? Quelles sont nos ressources énergétiques ? L’état de nos installations en France ? Quelle perspective d’avenir ?

Actualité législative, constat, la France face à l’Europe, des solutions…Nous vous proposons d’aborder cette thématique avec des intervenants d’horizons divers qui apporteront chacun leurs éclairages et leurs points de vue avec pour seul objectif de trouver des solutions au plus vite pour faire face à cette crise.

 

Une politique énergétique au service des entreprises

Regards croisés
Jeudi 20 avril 2023
de 8h30 à 14h30

Inscription, tarifs

PROGRAMME

8H00-8H30 ARRIVEE DES PARTICIPANTS
8h00-8h20 ACCUEIL CAFE

 8h30 Nous comptons sur nos invités pour prendre place. Le sujet est dense. (Il nous faudra être très ponctuel pour respecter le programme. Nous comptons sur vous tous).

8H35-8H45 MOT DE BIENVENUE avec Michel HERVE, Président-Fondateur, Groupe HERVE THERMIQUE

8H45-9H00 OUVERTURE

La France a misé depuis un demi siècle sur le nucléaire et l’hydraulique ce qui a donné à son économie un incontestable avantage de compétitivité.

EDF était le premier électricien mondial. L’Allemagne, elle a fait un autre choix : sous la pression des écologistes, mais aussi parce que Siemens n’ayant pas pu mettre la main sur Areva  a décidé de se retirer de ce secteur. Ce choix s’appuyait sur les énergies renouvelables et surtout le gaz russe. L’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité fragilise EDF, obligée de vendre à prix coutant une partie de son électricité nucléaire ( dispositif ARENH). Perte de compétence de la filière française ; les déboires de Flamanville ; la fermeture de Fessenheim ; la puissance du lobby écologiste à Bruxelles et le jeu de l’Allemagne pour exclure le nucléaire de la taxonomie. La guerre en Ukraine rebat les cartes ; le jeu des États Unis ; la relance du nucléaire en France et ailleurs.

–> Jean-Michel QUATREPOINT, Journaliste, essayiste

 

9H00-9H10 : ACTUALITES LEGISLATIVES SUR L’ENERGIE EN RESUME

-Tribune

–> Stéphanie KERBARH, Ancienne Députée, elle est médiatrice économique dans l’industrie et administratrice de l’association Observatoire des achats responsables

 

9H15-9H40 : COMMENT ET POURQUOI  EN SOMMES-NOUS ARRIVES LA ?

-Tribune 

–>Loïk LE FLOCH-PRIGENT , Consultant, ex-dirigeant de très grandes entreprises françaises (Rhône-Poulenc, Elf, Gaz de France, SNCF)

 

9H45-10H35 : VERS UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE EUROPÉENNE. QUELLES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES AU REGARD DE LA SITUATION GÉOPOLITIQUE ACTUELLE ?  

-Table ronde 

    –>Michel DERDEVET, Président de Confrontations Europe et de la Maison de l’Europe de Paris
      –>Sophie MERITET, Vice-présidente international affairs et associate professor in economics 
      –>Anastasiya SHAPOCHKINA, Présidente, Eastern Circles

 

10H40-11H00 : NOTRE GRAND TEMOIN

-Tribune
     –>Arnaud MONTEBOURG, Ancien Ministre, Président de plusieurs entreprises 
11H05-11H20 : VISIONS, STRATEGIES, ECHANGES
-Tribune
     –>Nicolas MEILHAN, Consultant en stratégie, spécialisé sur les secteurs du transport et de l’énergie
 
11H25-12H30 : VISIONS, STRATEGIES, ECHANGES
-Table ronde
–>Frederic PIERUCCI, Ancien Vice président, Alstom énergie, Président, IKARIAN,  Fondateur également d’une start-up autour de l’énergie
 –>Jules NYSSEN, Président, SER
     –>Jean ZEKRI, Président actionnaire, HYDRONEO
     –>Sylvain NIZOU, Cofondateur et dirigeant, HEXANA, startup industrielle essaimée du CEA.

   –>Philippe BOUCLY, Président,  FRANCE HYDROGENE 

 –>Laurent MAILLAUD, journaliste

     –>Sébastien LE COZ, CEO, SEA 4 LIFE

     –>Orphée GUIMENDEGO, Consultant interne, ENGIE CONSULTING
Nicolas MEILHAN animera la table ronde

 

12H30-12H50 : COMMENT ACCELERER LA TRANSITION ENERGETIQUE  ?

-Table ronde

    –>Fabrice BONNIFET, Directeur Developpement Durable et QSE, GROUPE BOUYGUES
    –>Olivier SUDAN, CEO, AVOB
  Jean-Maurice POTIER animera la table ronde
 
12H55-13H00:  FIN DE LA CONFERENCE
   
13H10-14H30 : ENCAS DÉJEUNATOIRE / DÉDICACE LIVRES DE QUELQUES-UNS DE NOS INTERVENANTS 
 
14H30 (pile) : CLÔTURE

 

 

Inscription

Interview avec Arnaud MONTEBOURG

Interview avec Loïk LE FLOCH-PRIGENT

Témoignages 

” J’ai trouvé cette matinée très intéressante et parfaitement organisée. Au plaisir de vous revoir.” Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique

” Chère Anne, Un grand bravo à toi pour la réussite de cette matinale.” Frédéric Pierucci, Président-Fondateur de Ikarian et Président de Storabelle

” J’ai eu la chance de pouvoir échanger avec les participants et les intervenants sur des sujets passionnants.” Orphée GUIMENDEGO, ENGIE Consulting

” Bravo encore pour la grande qualité et la réussite de l’évènement de jeudi ! ” Sébastien Le Coz, président de Aveta Global SAS

” Merci pour l’invitation ! C’était un plaisir pour moi. J’organise demain une conférence sur les sanctions pour Rosatom au Parlement européen. Concernant le sujet de l’Inde, nous étudions maintenant la coopération entre l’Inde et la Russie dans les domaines de la défense et de l’énergie. Si ces sujets vous intéressent, notre rapport d’Eastern Circles doit être prêt en juillet. Anastasiya Shapochkina, fondatrice et présidente de Eastern Circles

” Merci Anne pour l’organisation ! ” Fabrice Bonnifet, groupe Bouygues

” Qualité des intervenants, bon rythme… Peut-être une pause en milieu de matinée pour augmenter encore le networking et également ouvrir quelques espaces aux questions et réactions de la salle. ” Philippe Boucly, président de France Hydrogène

Je vous adresse ci-dessous le lien avec un article récent, paru en janvier dernier dans « Confinews », qui compte tenu de la tonalité majoritairement « eurosceptique » de la mâtinée, pourrait s’inscrire en contrepoint : https://michelderdevet.com/crise-energetique-leurope-a-bon-dos/

PRESENTATION DES INTERVENANTS

 Jean-Michel QUATREPOINT

Diplômé du Centre de Formation des Journalistes (1967). Journaliste au quotidien Les Echos (1970-1973), puis au service économique du quotidien Le Monde  (1973-1984). Directeur de La Tribune de l’Économie, ( 1985 ) Directeur de la rédaction de l’Agence économique et financière (Agefi) et de Haute Finance (1987-1991). Directeur de la rédaction du quotidien la Tribune de l’Expansion. (1991-1992). Chroniqueur boursier à TF1 (1986-1989).Professeur associé à la faculté de sciences économiques de Marne la Vallée ( 1996-1999)  Directeur de la rédaction du Nouvel Économiste (1997-1999). Directeur de La Lettre A ( 1993- 2007 ) Collaborateur de Marianne ( depuis 2018 ).

Ouvrages :
French Ordinateurs  (en collaboration )(1978).
Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (1986).
La Crise Globale (2008) Prix de l’excellence économique 2009
La dernière bulle ( 2009 )
Mourir pour le yuan ( 2011)
Le choc des Empires (2014)
Alstom scandale d’Etat ( 2015 )
Délivrez nous du bien, avec Natacha Polony,(2018)

 

 Stéphanie KERBARH

Ancienne députée, Secrétaire de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire

Membre de la commission d’enquête sur l’impact économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, sur la transparence des financements et sur l’acceptabilité sociale des politiques de transition énergétique

Membre de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets

Membre de la mission d’information sur le suivi de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Membre du groupes d’études Hydrogène,Énergies vertes, Enjeux économiques de la filière industrielle énergétique,

Organisation des 1ere assises de l’hydroélectricité à l’assemblée nationale

Loik LE FLOCH PRIGENT

  • Né le 21 septembre 1943 à Brest (Finistère), marié, 3 enfants. 
  • 1967 Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieur de Grenoble (INPG). 
  • 1968 Université du Missouri.
  • 1969 – 1981 Délégation Générale à la Recherche Scientifique et Technique.
    • Chargé de Mission Urbanisme Transports.
    • Conseiller chargé de la Recherche Industrielle.
    • Chef du Service du Fonds de Recherche.
    • Conseiller du Directeur Général de l’Anvar.
  • 1981 – 1982 Directeur de Cabinet du Ministre de l’lndustrie Pierre Dreyfus.
  • 1982 – 1986 Président Directeur Général de Rhône-Poulenc. 
  • 1987 – 1988 Consultant International. 
  • 10/1988 – 05/1989 Chargé d’une mission d’étude sur l’avenir de l’industrie chimique, pharmaceutique et pétrolière française, auprès de Roger Fauroux, Ministre de l’industrie et de l’Aménagement du Territoire.
  • 28/06/1989 – 03/08/1993 Nommé par F. Mitterrand comme Président-Directeur Général d’Elf Aquitaine. 
  • 06/1992 – 20/12/1995 Président de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle. 
  • 04/08/1993 – 02/01/1996 Président de Gaz de France. 
  • Décembre 1995 – 18/07/1996 Président Directeur Général  de la Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF). 
  • 1997 – 2003 Consultant International – Energy and Transport Consulting. 
    • Président de l’Association Europe et Entreprises.
    • Fondateur et vice-président du groupe Mialet. 
  • 2005 – 2014 Conseil pétrolier Moyen-Orient Afrique Canada
  • 2010 – 2014 Conseiller du Président d’EDF
  • 2014 Conseil Energie et Industrie sociétés françaises
  • 2018 Entrée dans le Groupe Amiquar 
  • 2019 Président OMP – Fonderie à Izernore
  • 2019 Entrée dans le Groupe Armoric Holding – Conseiller du Président-Fondateur

Michel DERDEVET

Michel Derdevet est depuis 2020 Senior Advisor, en charge de l’énergie, au sein d’EY- Parthenon. Il préside aussi depuis cette date la Maison de l’Europe de Paris, et le laboratoire d’idées « Confrontations Europe ».

Il occupa précédemment à EDF les postes de délégué général adjoint aux affaires communautaires (de 1998 à 2000), de directeur de la communication et des affaires publiques de RTE (2000 à 2012) et de Secrétaire Général, Membre du Directoire d’Enedis (2013 à 2019).

Auparavant, il fut chef de cabinet de Martin Malvy au Secrétariat d’Etat à l’énergie, puis au Ministère chargé des relations avec le parlement et au Ministère du budget ; et occupa les mêmes fonctions auprès de Christian Pierret, Ministre de l’industrie.

Michel Derdevet, diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA de droit public, enseigne à l’IEP de Paris et au Collège d’Europe de Bruges. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence, notamment « L’Europe en panne d’énergie » (2009), « Energie, l’Europe en réseaux – Douze propositions pour une politique commune en matière d’infrastructures énergétiques », rapport remis au Président de la République en février 2015, et « Energie, pour des réseaux électriques solidaires » (2017). Plus récemment, il dirigea enfin la publication, en mars 2022, de l’ouvrage collectif« Dans l’urgence climatique, penser la transition énergétique », paru aux éditions Gallimard.

 

Sophie MERITET

Sophie Méritet est Maitre de Conférences en Sciences Economiques, et actuellement Vice- Présidente en charge des relations internationales de l’Université Paris-Dauphine PSL.  Chercheur au Laboratoire d’Economie – Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières Premières, elle enseigne l’économie industrielle, l’économie européenne et l’économie de l’énergie. Ses expériences d’enseignements sont variées aussi bien en formation initiale qu’en formation continue dans différentes institutions et pays : Sciences Po Paris, Institut National du Service Public, Polytechnique, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Collège d’Europe (Bruges, BL), University of Houston (TX, USA), University of Chicago (IL, USA), University of Michigan (MI, USA), CIDE (Mexico, MX) …,.  Experte, invitée dans des séminaires et les médias, auteur de nombreux articles et manuels, ses domaines de recherches sont liés à la réorganisation des industries de l’énergie, la transition énergétique et les comportements des firmes.

Anastasiya SHAPOCHKINA

Paragraphe introductif   

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022, les liens énergétiques, sur lesquels les relations entre la Russie et l’Europe ont été basées depuis les décennies, se sont rompus. Pour l’Europe, cela signifie l’arrêt de l’importation du charbon, une forte diminution de l’importation du gaz, et l’embargo sur le pétrole et des produits pétroliers russes, qui sont tous entrés en vigueur dans le cours de 2022. Pour la Russie, ça représente la perte du plus grand partenaire commercial et la sortie du pays de plusieurs investisseurs dans et développeurs de ses ressources hydrocarbures. Tous les deux ont dû trouver des alternatifs à l’un l’autre. Quels pays ont remplacé la Russie pour fournir le gaz naturel et le pétrole à l’Europe ? Vers quelles destinations se sont tournées des exportations hydrocarbures russes ? Et quelles sont les conséquences géoéconomiques et géopolitiques de ces changements ? 

biographie 

Ce sont les sujets de l’intervention d’Anastasiya Shapochkina, Fondatrice et Présidente de Eastern Circles (www.easterncircles.com), un think tank français qui travaille sur les enjeux de l’énergie et de la défense dans les pays de l’Europe de l’Est. Anastasiya a 12 ans d’expérience dans le conseil et l’industrie de l’énergie, où elle a travaillé avec des entreprises, des technologies et des analyses de marché de l’énergie nucléaire, des renouvelables, des utilities, et de l’e-mobilité. Anastasiya est maître de conférences en géopolitique à Sciences Po Paris depuis 2012, et se concentre sur le rôle de l’énergie dans les relations UE-Russie. Auteure d’articles sur la géopolitique et la géoéconomie au sein de l’espace de l’ancienne Union soviétique, elle intervient régulièrement à la télévision et à la radio. Anastasiya est diplômée de l’école de relations internationales de l’université de Georgetown.

Arnaud MONTEBOURG

Est né le 30 octobre 1962, à Clamecy dans la Nièvre.
Avocat de formation, il a été élu député socialiste de Saône-et-Loire de 1997 à 2012.

Il a été Ministre du Redressement Productif de 2012 à 2014 et ministre de l’Économie, du Redressement Productif et du Numérique en 2014.

Aujourd’hui entrepreneur, il a fondé depuis 2015, les sociétés suivantes :

« Les Équipes du Made in France », société de projets agricoles et industriels ;
La « Société d’Élevage et de Repeuplement des Abeilles de France – SERAF » qui exploite la marque équitable de miels de repeuplement Origine France Garantie, « Bleu Blanc Ruche » (https://www.bleu-blanc-ruche.fr) ;
La « Compagnie des Amandes ». Elle plante 2000 hectares de vergers d’amandiers dans le sud de la France (https://compagniedesamandes.com) ;
La « Compagnie Laitière des Glaces Paysannes » qui exploite la marque équitable de glaces 100% Bio fabriquées par le paysan « La Mémère » (https://lamemere.fr) ;
« CO2RESPONSABLES », société permettant de valoriser la contribution des agriculteurs français à une économie décarbonée (https://co2responsables.fr) ;
« JOUXT », société innovante de colocation.

 

Nicolas MEILHAN

Après des études d’ingénieur à l’ESTP (Paris) et au MIT (Boston), Nicolas a démarré sa carrière professionnelle comme ingénieur crash dans le secteur automobile avant de devenir consultant en stratégie sur les secteurs du transport et de l’énergie.

Ses principaux domaines d’expertise sont la voiture électrique, la mobilité du futur, l’énergie du futur ainsi que la raréfaction des ressources, sur lesquels il intervient régulièrement lors de conférences et dans les médias.

Il a été conseiller scientifique auprès de France Stratégie et fait parti de l’ASPO France (Association for the Study of Peak Oil & Gas) et des Econoclastes.

 

Frédéric PIERUCCI, Président-Fondateur IKARIAN et Président de STORABELLE, stockage XXL d’énergie

(MSc ENSMA, MBA Columbia Business School), il est un ancien cadre dirigeant d’ALSTOM ayant une grande expérience internationale puisqu’il a vécu et travaillé en Chine, aux Etats-Unis, en Algérie, au Royaume-Uni, à Singapour et en France. Il a été notamment responsable mondial des ventes pour la division des « Centrales Vapeurs », en charge de la négociation des grands contrats internationaux pour la fourniture de centrales électriques au charbon clef en main et des ilots conventionnels de centrales nucléaires. Jusqu’à la mi-2013, il dirigeait depuis Singapour le business « Chaudières » (ALSTOM Boilers) représentant 1,4 M€ de CA et 4 000 employés. Lors d’un voyage d’affaires aux États-Unis en 2013, il a été arrêté par le FBI à l’aéroport de JFK alors qu’il descendait de l’avion, accusé « d’avoir participé à des faits présumés de corruption en Indonésie dans le cadre d’un contrat qu’ALSTOM a obtenu en 2003 ». Ayant vécu « de l’intérieur » les conséquences des lois anti-corruption, d’abord comme ancien dirigeant d’ALSTOM, puis comme inculpé, il est dans une position unique pour conseiller les entreprises ainsi que leurs dirigeants sur les questions d’application de la loi américaine du Foreign Corrupt Practice Act et des autres lois similaires, et sur les procédures à mettre en place afin de s’en prémunir.

 

Jean ZEKRI, Président actionnaire, HYDRONEO 

Ingénieur Civil des Ponts et Chaussée ; Expert en Hydroélectricité ; à ce jour, développement principal en Afrique.

Holding familiale ayant pour objet social la prise de participation dans toute société, et plus précisément dans le domaine des Energies Renouvelables et notamment Hydroélectriques et Photovoltaïque. Créée en avril 2009,

HYDRONEO a principalement une participation majoritaire dans MECAMIDI (société Industrielle ci-dessous) et HYDRONEO Afrique (pour le développement de centrales Hydroélectriques et Photovoltaïque en Afrique).

 

 

Philippe BOUCLY – Président de France Hydrogène

Depuis Décembre 2017, Philippe Boucly est Président de France Hydrogène (dénommée auparavant AFHYPAC), l’association qui fédère les acteurs de la filière française de l’hydrogène. Forte de plus de 460 membres, France Hydrogène promeut le développement des technologies hydrogène en France afin de décarboner l’industrie lourde et la mobilité lourde ou intensive conformément à la stratégie nationale Hydrogène. France Hydrogène s’efforce de contribuer à la réindustrialisation de la France en s’appuyant sur un mix électrique décarboné alliant nucléaire et renouvelable.

Au sein de France Hydrogène, Philippe Boucly représente GRTgaz, le principal opérateur français de réseau de transport de gaz naturel à haute pression dont il a été le Directeur général de 2009 à Avril 2013. C’est durant son mandat que l’entreprise a pris le virage des gaz renouvelables et en particulier de l’hydrogène.

Philippe Boucly a mené toute sa carrière au sein de Gaz de France, devenu GDF Suez puis ENGIE. Il y a occupé des fonctions opérationnelles en France et à l’international.

De 2002 à 2008, il a dirigé SPP, la société gazière slovaque filiale de GDF Suez, de E-on (Allemagne) et de l’Etat Slovaque. Précédemment, de 1994 à 2002, il dirigeait la coopération technique développée entre Gaz de France et Gazprom (Russie).

Philippe Boucly est ancien élève de l’Ecole Polytechnique (X72) et ingénieur de l’Ecole des Mines de Paris. Il est membre de l’Association des Economistes de l’Energie et ancien Conseiller du Commerce Extérieur de la France (Président de la section Slovaque de 2004 à 2008).

 

Laurent MEILLAUD, Journaliste expert sur l’hydrogène

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, je me suis intéressé très tôt à la technologie. J’ai vécu l’arrivée des premières radios autoroutières et le tout début de la voiture connectée.

Mon parcours m’a permis de rencontrer énormément d’acteurs : des ingénieurs qui préparent les véhicules et technologies de demain, des dirigeants, d’entreprises, des pilotes, ainsi que des personnes qui gravitent dans toutes les activités connexes à l’automobile.

Aujourd’hui, je prétends savoir de quoi je parle. Pas en tant qu’obscur blogueur, mais en tant qu’expert qui a pour lui la force de l’expérience, la solidité du réseau et une vision qui s’est plutôt avérée juste. 

Dans de précédentes vies, j’ai eu le bonheur de collaborer à TF1 Auto-Moto, M6 Turbo, BFM business, RMC. 

Aujourd’hui, je signe des articles pour le site Autonews et le magazine Auto-Moto. Je tiens également une chronique hebdo sur France Bleu Touraine. Des médias me sollicitent régulièrement pour avoir mon avis sur les évolutions de l’automobile et de la mobilité, dont France Info, RTL, Radio Classique, mais aussi TF1, France 24.

Dernier détail : je suis le journaliste français qui connaît le mieux l’hydrogène. j’anime le blog Hydrogen Today depuis 2015 et je collabore depuis 2016 à la newsletter mensuelle de France Hydrogène.

Bref, mon domaine de compétences c’est à la fois la voiture connectée et autonome, la mobilité intelligente et les énergies alternatives. 

 

Quelques lignes sur l’intervention de Laurent Meillaud

 

L’Europe a pris une décision irréfléchie en décrétant comme solution unique le véhicule électrique après 2035. Elle n’a pas du tout pris en compte la dépendance par rapport à l’Asie, et en particulier la Chine, en matière de cellules de batteries et de métaux. Et encore moins les besoins énormes en infrastructures, sans parler de l’énergie à produire pour alimenter les voitures et tous les camions. D’aucuns disent que ce n’est pas tenable. De plus, l’Empire du milieu compte 10 ans d’avance dans l’électrique et a eu tout le temps de faire émerger des marques de voitures qui peuvent maintenant s’exporter vers l’Europe après avoir amorti leurs coûts sur le plus gros marché du monde. En face, l’industrie automobile s’adapte dans l’urgence mais ses modèles sont trop chers. Existe-t-il une alternative ? Les Allemands ont réussi à négocier une place pour les e-fuels, ces carburants de synthèse neutres en carbone qui peuvent être utilisés dans un moteur à combustion. De même, on note un intérêt croissant pour la combustion de l’hydrogène dans un moteur thermique, moyennant quelques adaptations.
L’Europe, et en particulier la France, ont tous les atouts pour réussir dans l’hydrogène avec des entreprises présentes sur l’ensemble de la chaîne de valeur (producteurs d’hydrogène vert, fabricants de piles à combustible et de réservoirs, constructeurs, fabricants de stations-services). Mais, il faut faire vite. La compétition est mondiale et la Chine, encore elle, investit également lourdement dans ce domaine.
Laurent Meillaud
laurentmeillaud.blogspot.com -France Bleu Touraine- Autonews.fr- Hydrogen Today- Newsletter de France Hydrogène

Sylvain NIZOU est cofondateur et dirigeant d’HEXANA, startup industrielle essaimée du CEA.

Il porte le projet de déploiement d’une filière française de réacteurs (SMR/AMR) à neutrons rapides refroidis au sodium au service d’une production d’énergie souveraine et bas-carbone pour les industries lourdes et le transport longue distance.

De formation ingénieur – docteur, après une carrière en R&D dans l’industrie au sein de grand groupe, PME et startup des secteurs de la microélectronique, de l’environnement et de l’énergie, il rejoint le CEA en 2011. Il explore différents métiers et domaines de l’énergie aussi bien autour des batteries, de l’énergie solaire, des piles à combustibles jusqu’aux bioénergies.

Il codirige jusqu’à la fin 2022 le programme de recherche sur l’Economie Circulaire du Carbone du CEA qui vise à valoriser la biomasse et le CO2 à partir d’énergies bas-carbone pour contribuer à l’atteinte des objectifs neutralité carbone de l’industrie et des transports.

Acteur impliqué auprès de la filière française et européenne de la décarbonation et de la valorisation du CO2, membre du conseil scientifique de l’association européenne CO2 Value Europe, du CLUB CO2 et du CSF « Nouveaux Systèmes Energétiques », il prend conscience que le manque d’énergie souveraine bas-carbone détruira nos industries et ne permettra pas d’atteindre nos objectifs de neutralité carbone.

Sébastien LE COZ, Président d’AVETA GLOBAL, Président de SEA4LIFE

– Pendant près de 20 ans, Sébastien a été Directeur Financier & International Business Developer au sein de grands groupes internationaux en ingénierie en énergie, BioTechs, industrie automobile, « off-road », transport & logistique…. 

– Début de carrière dans l’audit financier au sein de KPMG et cocréation, à 24 ans, d’une start-up digitale, toujours existante à ce jour à Abidjan en Côte d’Ivoire après des études financières en MBA à Boston College, MA, USA, et à l’ESC Bretagne et obtenu le DECF (Diplôme d’Etudes Comptables et Financières).  

– Sébastien est Coach certifié « Coach&Team » et expert accrédité du dispositif « coaching under the SME instrument » de la Commission Européenne, enseignant en géopolitique & développement du commerce international, intervenant pour l’IRIS notamment dans le secteur du Nucléaire.

– La MISSION de SEA4LIFE, société d’ingénierie (études/réalisation/mise en service) à mission et JEI (Jeune Entreprise Innovante) est de procurer de l’eau au plus grand nombre grâce à la chaleur fatale. Grâce à son procédé disruptif, breveté par EDF, SEA4LIFE épure, déminéralise ou dessale de l’eau pour différentes industries, en utilisant leur énergie fatale, notamment pour la production d’hydrogène vert, et ce, sans rejet de saumure dans le cas du dessalement. Accélérée par ATLANPOLE, le Pôle Mer Bretagne Atlantique, le Pôle de Compétitivité France Water Team et membre de la Task Force Hydrogène menée par le MEDEF International, SEA4LIFE procure un avantage concurrentiel majeur aux producteurs d’hydrogène. L’eau est un enjeu stratégique, l’énergie une problématique structurelle et la biodiversité notre avenir. Sea4Life apporte une réponse économique et écologique unique à ce triple challenge !

Orphée GUIMENDEGO, Consultant interne, ENGIE Consulting

il est consultant interne au sein du cabinet de conseil de Paris du groupe Engie qui travaille auprès de l’ensemble des entités du groupe Engie sur les aspects stratégiques, de management, de performance et transformation. Il est également Junior Research Fellow à l’institut Open Diplomacy spécialisé sur les questions liées à l’énergie, climat et environnement. Il a notamment publié un article de divulgation 

Il est spécialisé en stratégie énergétique du gaz et de l’électricité. Il a occupé le poste de business manager au sein d’Engie Entreprises & Collectivités (au sein de la business unit GEMS – Global Energy Management & Sales qui correspond à l’entité trading d’énergie du groupe Engie) ou il a travaillé auprès du secteur privé, et spécifiquement sur les segments : Real Estate, tertiaire et industrie. Il a eu à travailler sur des sujets de développement de PPA en Europe, sur des sujets de solutions d’energy management et de flexibilité/effacement. Il a également contribué à l’élaboration de projets photovoltaïques et de contrat de production et de fourniture de biométhane. Et enfin, il a travaillé sur les options règlementaires (ARENH dont l’anticipation de l’écrêtement) et financières (des options de SWAP, bloc+spot les offres indexées ou encore des offres de type « clic »).

Il est diplômé de l’école Centrale Supelec en « management des marchés de l’énergie » et de l’Ecole internationale de Management de Paris en double-diplôme avec l’Ecole Nantaises de Commerce en innovation.

Il a mené son sujet de recherche de thèse professionnelle sur la décarbonation des data centers en période de crise énergétique. 

Fabrice BONNIFET, Directeur Développement Durable & QSE, Groupe BOUYGUES

Fabrice Bonnifet est le Directeur Développement Durable & Qualité-Sécurité-Environnement du Groupe Bouygues. Il a pour mission d’animer et de coordonner la démarche développement durable/RSE du Groupe Bouygues. Pour cela, il participe en appui des managers à l’évolution des modèles économiques des unités opérationnelles, il pilote des projets transverses associés notamment à la stratégie : climat & biodiversité, ville durable, achats responsables, économie circulaire et de la fonctionnalité… Il assure également le reporting extra-financier et le dialogue avec les parties prenantes du Groupe. Enfin il anime la filière QSE/DD du Groupe et organise des séminaires d’auto-évaluations (EFQM/ISO 26000) et des formations à l’attention des managers sur le thème de la reconfiguration des systèmes de management pour tendre vers des modèles d’entreprises contributives. 

 

Il est également Président du Collège des Directeurs du développement durable (C3D), Administrateur de The Shift Project et co-auteur du livre Entreprise Contributive, concilier monde des affaires et limites planétaires. (édition Dunod). Fabrice est ingénieur du Conservatoire des Arts et Métiers, il enseigne à l’Université de Paris Dauphine dans le Master Développement Durable & Organisations, à l’ENSAM et l’ESTP dans le Mastère Spécialisé Habitat & Construction durables.

 

Olivier SUDAN, CEO, AVOB

En effet, les bâtiments représentent environ 40% des consommations et des impacts CO2, que ce soit en France ou en Europe plus largement.

Mise à part les constructions neuves, qui représentent moins de 10% du parc, la grande majorité des bâtiments existants est peu ou pas efficiente.

RTE notait encore cet hiver que « seulement 6% du parc des bâtiments tertiaires est équipé de systèmes de gestion active de l’énergie ».

Même si les règlementations récentes (Décret Tertiaire / Loi Elan en France, Taxononomie verte en Europe) ont amorcé un début de changement, le mouvement est encore bien lent.

Or les solutions existent, et leur rentabilité est rapide.

Il ne manque donc que la volonté des propriétaires et des occupants de se saisir de ce sujet.

En prenant seulement 15% d’économies sur les consommations des bâtiments tertiaires des 5 plus grands pays Européens, cela représente plus de 30 Milliards d’Euros !

AVOB accompagne depuis plus de 12 ans des gestionnaires privés et publics dans leur démarche de maîtrise énergétique, grâce à la mise en place de solutions de pilotage automatisé des usage basée sur une plateforme SaaS combinée à des capteurs terrain IOT. La possibilité d’économiser jusqu’à 40% avec des retours sur investissement compris entre 12 et 15 mois en moyenne.

Jean-Maurice POTIER, journaliste, animateur

Jean-Maurice Potier est journaliste présentateur. Après un double cursus école supérieure de commerce/école de journalisme il débute sa carrière à France 3 dans les stations régionales avant de rejoindre à la rédaction nationale les services politique, économique et l’équipe du Soir 3. Il travaille ensuite en Allemagne pour la radio-télévision publique Deutsche Welle, avant d’intégrer LCI, la chaine d’information du groupe TF1 où il est présentateur des JT et se voit aussi confier l’animation de l’émission « Le Monde des idées », en collaboration avec le quotidien
« Le Monde » qui accueille chaque semaine un intellectuel.

Jean-Maurice Potier is a journalist and TV newscaster. After earning both business and journalism degrees, he started his career at French TV regional channel network France 3. He was subsequently promoted to the national political and economic desks and in the « Soir 3 » evening news team. He then continued his career in Germany with the public radio-television broadcaster, Deutsche Welle, before moving to LCI, the TV news channel for TF1 group, as a newscaster. He also hosts the show Le Monde des idées (« The World of Ideas »), in collaboration with the daily Le Monde, welcoming weekly an intellectual.

REMERCIEMENTS AUX PARRAINS ET PARTENAIRES (en cours)

Michel HERVE, Président Fondateur, Groupe HERVE THERMIQUE, Président, FINANCIERE HERVE
Entreprise de services en économie d’énergie

Didier GENIN, Dirigeant fondateur, DG CONSULTING, Associé de STORABELLE, Partenaire, Cabinet Ikarian

DÉDICACES- PRESENTATION DES LIVRES DE NOS INTERVENANTS (en cours)

DIX, Digital Innovation eXperience
Haworth
Fouquets

Restons en contact !

Vous avez des questions sur cet événement, vous avez envie de rencontres inspirantes,
d’échanges bienveillants au sien d’un club atypique ou de transposer notre savoir faire au service de votre organisation ? 

2 + 5 =